5 festivals cultissimes !

 

Pour peu que l’on soit un petit peu vagabonds dans l’âme, il est possible de naviguer d’un festival à un autre pendant tout l’été. Après, c’est sûr que le petit festival du coin n’a pas toujours le même attrait que le big big festival ! Mais qu’ils soient petits ou grands, ceux que j’ai sélectionné sont vraiment spéciaux!

 

 

Le festival d’avenir : Europavox, Clermont-Ferrand (France), Fin Mai

Clermont-Ferrand est la capital du Rock en France… Même Wikipédia la compare à Liverpool, c’est dire ! En effet, la vieille place forte de l’industrie pneumatique a toutes les qualités pour accueillir un festival majeur. Et elle a décidé de le faire en mettant en avant les qualités des musiques actuelles européennes. Parce qu’il n’y a pas que les US dans la vie de nos oreilles ! Un des grands atouts de ce festival est qu’il se situe en ville ! Donc pas de souci de boue, pas de souci pour se loger, pas de souci pour se déplacer, pas de souci pour découvrir les alentours…

L’édition 2012 a vu passer The Hives, Shaka Ponk, Woodkid, Dionysos, Amadou et Mariam notamment… 28000 personnes ont assisté aux concert, mais bien plus ont pu profiter de la zone ouverte et des concerts gratuits ! 

Le festival le plus fou : Burning Man, Désert de Black Rock (Nevada), Fin Août

 Black Rock City, éphémère cité du désert accueille un festival totalement hors-normes mêlant les cultures actuelles au tribalisme ancestral ! Ainsi ici pas de programmation, mais plutôt un regroupement par tribus entièrement libres de présenter leur art, quelle qu’en soit la forme.  Chacun des participants ou burners devenant ainsi un peu l’objet de ce festival. L’Homme en flammes, idole brûlée à la fin du festival, est l’apogée de cette grande fête païenne, en référence direct avec le carnaval. En dehors de son côté fou, ce festival est remarquable pour les règles qui y sont respectées : tout le monde est le bienvenu, économie du don, pas de commerce sur place (en dehors d’un cadre strict), expression de soi, auto-suffisance, oeuvre collaborative, nettoyage systématique en fin de festival…

Bref, un festival complètement déjanté à faire au moins une fois dans sa vie !

Le Big festival d’Europe : Sziget Festival, Budapest (Hongrie), Début Août

 Chaque année, ce sont près de 400 000 personnes qui assistent à ce qui est considéré comme le plus grand festival en Europe. Il est souvent considéré aussi comme le Burning Man Européen car il adopte un format proche : Une sorte de ville folle et éphémère ou se mélangent les arts. Pour les francophones, ce festival a de nombreux atout : espace de camping francophone avec un niveau de confort supérieur, restauration française, et point d’info en français… Bref, autant dire que les Français sont bien vus là-bas ! Ils sont d’ailleurs 10000 à s’y presser chaque année !

Au programme cette année : LMFAO, Korn, Placebo, dEUS, Orchestre National de Barbès, Emir Kusturica, Two Door Cinema Club et tant d’autres !!!

Le festival le plus Xtreme : Hellfest, Clisson (France), Mi-Juin

LE festival qui fait hurler les associations moralisatrices locales (P. de V***iers en tête) ! Normal me direz vous pour le festival de l’Enfer. Alors, ce n’est pas le festival de tout le monde, on est bien d’accord. Mais cette petite tranche du public qui aime bien quand ça fait du bruit, et qui est si souvent oubliée, voire méprisée (si si c’est de la musique !) représente… plus de 80 000 personnes… 50 nationalités représentées et des groupes comme Megadeth, Gun’s and Roses, Ozzy Osbourne, Mötley Crüe, Amon Amarth, Refused ou encore Blue Oyster Cult font de ce festival l’un des plus important voire le plus important de France.

Sa particularité se trouve évidemment dans son positionnement sur les musiques extrêmes. 

 Le festival le plus Color-Mania : Colours of Ostrava, Ostrava (Rép. Tchèque), Mi-Juillet

 Ostrava, charmante ville de 320 000 habitants accueille depuis 2002 le plus grand festival de République Tchèque. Ce festival a plusieurs particularités : celle de faire la part belle à des artistes locaux, et celle de se dérouler dans un cadre magnifiquement bucolique, avec la rivière Ostravice qui traverse le site. 9 sites répartis en centre ville (oui j’aime bien les festivals en ville !) permettent de profiter de la musique ! La multiplicité des scènes et des artistes en fait un festival haut en couleur ! Cette année, vous y trouverez Mogwai, Kronos Quartet, Rufus Wainwright, Zaz, Alanis Morissette… Bref encore du beau monde !

Bon là, je vous la fais courte, parce que des festivals qui déchirent, il y en a un max !

Et vous, vos festivals cultes ? Ca donnerait quoi ?

Roman
@Ro_meow

Illustration : Visuel du Festival Europavox 2012 à Clermont-Ferrand

Laisser un commentaire