Cheveux : comment faire un toner personnalisé ?

Nous vous parlons régulièrement dans nos conseils du toner personnalisé, mais qu’est-ce que c’est ? Le principe du toner, vous le connaissez bien : chaque marque propose le sien et il est utilisé pour enlever le jaune qui reste sur les cheveux après une décoloration. Seulement voilà, les toner vendus « prêts-à-l’usage » ne fonctionne que sur le jaune. Pour « effacer » des pigments d’une autre couleur, il faut donc créer son propre toner. Attention cependant, comme pour les toner blancs ou gris tout prêts, les toners personnalisés ne peuvent être utilisés que pour agir sur des pigments légers, si votre couleur est trop pigmentée, il faudra plutôt se tourner vers des soins ou une décoloration.

Comment fonctionne le toner ?

Sur le cercle chromatique, le jaune et le violet sont deux couleurs opposées, et c’est pour ça qu’elles s’annulent quand on les mélange. Un toner se compose en effet de la couleur, très diluée, opposée à celle des pigments que l’on veut atténuer. Les produits du commerce n’étant adaptés qu’aux traces de jaune, on peut donc se composer son propre toner, en utilisant les bonnes couleurs !

Comment faire son toner personnalisé ?

Pour fabriquer un toner maison, il vous faura deux éléments : de l’après-shampoing et de la coloration cheveux, de la couleur opposée aux pigments à atténuer, que l’on mélange ensemble. Le toner n’a généralement pas besoin d’être très pigmenté, puisqu’on l’utilise pour des résidus. En effet si vos cheveux après décoloration sont toujours très pigmentés, il faudra peut-être les éclaircir encore un peu plus si vous désirez atteindre une base blanche ou gris clair.
Le plus dur est d’ariver au bon dosage, et la seule solution pour savoir, est de tester ! Commencez donc par un mélanger très dilué (en mettant peu de produit colorant donc) et faites une mèche de test : si le résultat est concluant, appliquez sur toute la chevelure (ou du moins là où les pigments sont à atténuer s’il ne s’agit que de mèches ou d’un ombré), sinon, ajoutez un peu plus de produit colorant, et réessayez.

Quel couleur choisir pour annuler quels pigments ?

Pour choisir la bonne couleur de base de votre toner personnalisé, il faut aller voir notre copain le cercle chromatique et prendre celle qui est opposée aux pigments sur vos cheveux.

cercle-chromatique-color-mania

Ainsi, on voit que le bleu est l’opposé du orange, le vert l’opposé du rouge, le violet l’opposé du jaune…. Certains cas seront plus sensibles que d’autres et nécessiteront un mélange de deux couleurs. Pour des pigments rouge orangé par exemple il faudra un toner bleu vert.

Quel résultat obtient-on ?

Avec un toner personnalisé, vous obtiendrez un gris plus ou moins terne et plus ou moins foncé selon la quantité de pigments sur vos cheveux. Cette base pourra être suffisante pour beaucoup de coloration, mais si vous voulez atteindre le blanc, il vous faudra peut-être attendre que le gris s’estompe, voire éclaircir encore avec une décoloration légère. Le toner ne fonctionne que sur des résidus de coloration, si votre couleur est trop pigmentée, vous obtiendrez du brun, d’où l’importance de tester le toner avant de se lancer.

Attention : si vous voulez appliquer une autre couleur après votre toner, pensez bien à faire avant un shampoing au pH acide pour ouvrir les écailles des cheveux. L’après-shampoing gaine en effet le cheveu et peut empêcher la couleur de bien prendre (pour en savoir plus : après-shampoing et coloration).

75 thoughts on “Cheveux : comment faire un toner personnalisé ?

    • Chloé says:

      Bonjour Marie,

      Le toner est prêt à l’emploi, il s’applique tel quel sur les cheveux et fonctionne exactement comme les autres colorations semi-permanentes que nous vendons (sa composition est celle d’une coloration semi-permanente, ce sont ses pigments violets qui permettent d’atténuer le jaune des cheveux).

      À bientôt,

      Chloé – Color-Mania

    • Chloé says:

      Bonjour Melle0drey,
      Les colorations semi-permanentes ne sont pas agressives pour les cheveux, tu peux refaire ta couleur aussi souvent que tu le souhaites. Si tes cheveux étaient assez clairs pour le gris alors ce devrait être bon pour le blanc (mais n’oublie pas la mèche de test !). Tu peux aussi mélanger le gris et le blanc selon ce que tu souhaites obtenir. Nous avons trois gris : Directions, Stagrazer et Manic Panic et trois blancs chez les mêmes marques : Directions, Stargazer et Manic Panic.
      À bientôt,
      Chloé – Color-Mania

  1. Aurélie says:

    Bonjour, j’aurai besoin de quelques renseignements !
    J’ai fait un rouge assez flash (comme le 6.66) et j’essaie de faire dégorger ma couleur (j’ai utilisé de l’argile, du lait de coco etc.) et il me reste encore des résidus de rouge dans ma chevelure (les longueurs sont cuivrés et les pointes sont couleur roux très clair car j’ai fait ça sur une base décoloré). J’ai vu que pour éliminer du rouge il fallait appliquer un toner avec du vert mais j’ai peur que mes parties plus claires virent au vert ! Qu’est-ce que je dois faire ?

    Merci !

    • Chloé says:

      Bonjour Aurélie,
      Nos conseils s’appliquent aux colorations semi-permanentes que nous vendons, pour d’autres produits ils ne sont pas forcément efficaces le mieux est donc d’aller voir un coiffeur.
      Nous conseillons de faire un toner vert pour atténuer des reflets rouges mais cela s’applique uniquement quand les pigments rouges sont légers et pour idéalement appliquer ensuite une autre couleur, il est en effet possible que le vert se voit un peu.
      À bientôt,
      Chloé – Color-Mania

  2. Lisa says:

    Bonjour, il y a deux voir trois mois j’ai coloré mes cheveux avec la coloration plum de la riche direction. La coloration s’est maintenant estompé et je me retrouve avec du bleu – vert et j’aimerai enlever cette couleur mais comment faire ? Si je fais un toner, quelle couleur dois je faire ? Merci

    • Mary says:

      Bonjour Lisa,

      Avant d’envisager le toner, si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à consulter nos conseils pour faire partir une coloration plus rapidement, et ceux pour changer de couleur sans décolorer, si tu cherches à faire une autre couleur par la suite (par exemple, tes reflets actuels ne gênent en rien l’application d’un vert, d’un bleu, d’un turquoise ou d’un violet… Ou d’une coloration bien pigmentée).

      Si tu restes sur l’idée d’un toner, pour répondre à ta question, l’inverse du bleu est le orange et l’inverse du vert, le rouge. Donc a priori il te faudrait toner rouge-orangé, c’est-à-dire un corail. (Ou si les mèches sont distinctes, du rose sur les mèches vertes et de l’abricot sur les mèches bleues).

      Bon courage, et tiens-nous au courant du résultat !

      A bientôt,

      Mary – Color-Mania

  3. Lily says:

    Bonjour Chloé,
    Article très intéressant ! Je recherche à faire repousser mes cheveux depuis 2 ans, je suis châtain clair doré et après de nombreuses colos cuivrées, je voudrais enlever les vilains reflets cuivrés/jaunes qui restent sur les longueurs. Mais je ne sais pas si je dois utiliser un toner bleu ou bien violet. Que me conseillerais-tu ? Merci pour ta réponse !

    • Chloé says:

      Bonjour Lily,
      Le toner ne fonctionne que sur une base très claire et donc pour des pigments légers, je ne suis pas sûre que ce soit efficace sur tes cheveux. Le mieux je pense est d’aller voir un coiffeur.
      À bientôt,
      Chloé – Color-Mania

  4. lady_gothika says:

    Bonjour !

    J’ai les cheveux gris en ayant fait un toner personnalisé. Puis-je faire le Blue Steel de Manic Panic, ou dois-je faire un légère décoloration ?

    Merci !

    • Chloé says:

      Bonjour lady_gothika,
      Si ton gris est très foncé, je ne pense pas que le Blue Steel se voit. Si c’est assez clair il devrait pouvoir t’aider à entretenir cette couleur. N’oublie pas de bien faire une mèche de test pour être sûre du résultat !
      À bientôt,
      Chloé – Color-Mania

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *