Colorama – Les mythes que vous croiserez cet été (ou pas)…

Pour la tendance sous l’Océan, on ne peut pas ne pas parler des mythes océaniques… Oui mais bon, ces mythes sont un peu poussiéreux ! Alors quelles sont les chances de les rencontrer cet été sur les plages ?

Océan

Probabilité d’une rencontre à la plage : 80% 

A l’origine, c’est un Titan, fils de Gaïa (terre) et d’Ouranos (ciel). C’est un petit vieillard assis sur les flots avec une pique et un monstre marin à côté de lui…

Donc si cet été, vous croisez (et la probabilité est forte !) un homme à la peau fripée, barbu, (beaucoup) trop bronzé en train de manger des brochettes avec un chihuahua à côté qui gratte le sable, méfiez-vous quand même un peu avant de lui dire de remettre un peu de crème solaire… Ça reste un Titan quand même !

Le Léviathan

Probabilité d’une rencontre à la plage : 10% (+90% si vous croyez les Incas)

On considère que c’est un monstre d’origine biblique et on le rapproche souvent de la bête de l’Apocalypse… Ou plus prosaïquement d’un gros cachalot disparu depuis le Miocène… 17,5 mètres de long… Un beau bébé ! Ou encore d’un Mégalodon (non pas le film aux effets spéciaux approximatifs), lui aussi, à priori disparu : un requin de 13 mètres.  

Pour le coup, si vous rencontrez l’un d’eux à la plage cet été, c’est que vous avez probablement changé de dimension ou que vous rêvez ! (Ca me va bien de dire ça, alors que depuis que j’ai vu Les Dents de la Mer, je ne peux plus nager jusqu’à la bouée… Trop flippant !)

Encore que nous sommes en 2012, année – comme chacun le sait – de la fin du monde. C’est le moment ou jamais pour que ce bon vieux Léviathan sorte de l’eau !

Les Sirènes

Probabilité d’une rencontre à la plage : 100%

Tout le monde n’est pas d’accord sur les sirènes. Bon grosso-modo, elles étaient des jeunes filles à corps d’oiseau (oui oui, d’oiseau !). Mais comme elles ont défié les Muses dans une version mythologique de The Voice, et qu’elles ont perdu, elles ont du sacrifier leurs plumes.  Sinon côté scandinave, on les voyait plutôt en femmes poissons : les mermaids qui sont, depuis le conte d’Andersen, des jeunes filles à la recherche d’un amour impossible… Dernière version : des femmes normales (je veux dire physiquement), allongées près des côtes avec autour d’elles les restes des hommes qu’elles ont attirés.

Je pense que cette dernière version est la plus proche de ce que vous croiserez cet été sur les plages. Et dans ce cas, il vous suffit d’attacher solidement votre petit ami, avec une corde, au parasol.

Le Kraken :

Probabilité d’une rencontre à la plage (si vous n’aimez pas les fruits de mer) : 20%
Probabilité d’une rencontre à la plage (si vous aimez les fruits de mer) : 80% 

Là, on parle d’un monstre marin qui existe encore vraiment ! Le……. Poulpe……. Un peu décevant dit comme ça ! Quand ils ne prédisent pas les résultats sportifs, les poulpes peuvent atteindre 20 mètres de long, et s’attaquer à des cachalots, voire à des navires… De ces attaques est née la légende du Kraken.

Le débat est encore agité pour dire si le Kraken est un poulpe, un calmar, une seiche, une pieuvre ou un encornet… Mais au delà de cette question essentielle, il est évident que le plus important reste clairement la sauce qui accompagne le kraken : marinade à l’huile d’olive et au romarin, sauce vin rouge, aïl/piment…

Scylla, « la terrible aboyeuse »

Probabilité d’une rencontre à la plage : 50%

Une nymphe changée en monstre marin. Ulysse a cependant préféré lui sacrifier 6 de ses marins plutôt que d’affronter Charybde, la tourbillonesque fille de Poséidon.

Mais revenons à Scylla : une voix de petit chien, douze moignons en guise de pieds,  six têtes atroces, et 3 rangés de dents… Ça fait rêver ! On dirait presque la description d’une famille nombreuse à la plage : c’est mignon au début et puis ça se transforme vite en bruit et chaos qui réclame son goûter… Et ça, on y coupe rarement l’été, non ?

 Autres rencontres mythologiques possibles : la licorne de mer, le monstre marin en habit d’évêque (WTF !), le Roi des Auxcriniers (si vous allez sur la Manche)…

D’ici là, retrouvez la sélection shopping de Chloé, les réductions de l’ #underseaweek que j’ai disséminé sur le site et en fin de semaine le post de Mary… Ah ! Et puis il y a des nouveautés aussi : les Pashminas sont Online !

Roman
Sur Twitter : @Ro_meow

Illustration sous licence Creative Commons  – Albert Kok

Laisser un commentaire