Edito : Keep It Grunge !

Selon votre âge et vos goûts musicaux, le Grunge, ça vous parle plus ou moins. Vous revoyez Kurt Cobain et ses jeans déchirés, pouvez vaguement chanter Smells Like Teen Spirit, mais ça s’arrête là. 

Ou bien le Grunge c’est beaucoup plus pour vous. Le Grunge, c’est votre adolescence, le Grunge c’est ce à quoi vous pensez immédiatement quand on vous parle des années 90, le Grunge c’est la rébellion, le Grunge c’est des groupes de musiques que vous avez découvert à 15 ans mais que vous écoutez toujours en boucle aujourd’hui, le Grunge c’est la garde-robe de vos années lycée. Et puis le Grunge c’est même plus que le Grunge, il suffit de penser aux filles Kinderwhore et aux Riot Grrrls qui avec leur style et leurs actions avaient aussi à la même époque chamboulé la région de Seattle et d’Olympia avant de s’attaquer au monde. 

Mort et enterré le Grunge ? Ringard les jeans destroy, les chemises à carreaux, les robes baby-doll ? Loin de là ! Il suffit de jeter un coup d’oeil dans les boutiques de fringues : le Grunge, si jamais il s’était effacé, est définitivement de retour. Et quand on voit des mouvements comme les Femen et les Pussy Riot, on ne peut pas s’empêcher de penser aux Riot Grrrls, et on aurait presque bien envie de s’y mettre aussi.

Chez Color-Mania, ce monde-là on le connait bien. Parce que nous faisons partie de la deuxième catégorie, de ceux qui ont grandi avec du Grunge plein les oreilles, que Roman a tellement écouté Nirvana qu’il a fini par ressembler à Kurt Cobain, et que mon icône mode principale est Courtney Love, années 90, époque Kinderwhore. Alors en septembre, pour oublier un peu que les vacances c’était quand même mieux que la rentrée, on a décidé de se pencher un peu sur les sujets du Grunge, du Kinderwhore et des Riot Grrrls.

Pour les twitteux, le hashtag du mois c’est #keepitgrunge, alors restez Grunge et ressortez vos vieux cd du lycée !

Chloé
Sur Twitter : @musichotstyle

Laisser un commentaire