L’Interview colorée de Roman

Interview colorée : Roman

Nous continuons avec les interview colorées ! Et nous avons pensé que ces interviews seraient parfaites pour que vous fassiez un peu plus connaissance avec l’équipe Color-Mania. Pour commencer, c’est le big boss, Roman, qui répond à mes questions. C’est notamment grâce à lui que vous avez un site qui fonctionne et régulièrement de nouvelles optimisations !

CM – Bonjour Roman ! Qu’est-ce que tu aimerais nous dire pour te présenter ? Tu nous parles un peu de ce que tu souhaites pour Color-Mania et de ce que tu fais à côté ?

R – Roman, 35 ans, j’habite la Seattle française : Clermont-Ferrand. Du rock, une vie culturelle dense, des usines, de la jeunesse, des boîtes pleines d’ingénieurs, des forêts, des paysages grandioses, de la neige…

Dans la vie, j’essaie de changer le monde tout en créant des moyens de subsistance pour moi et mes proches. Cela prend souvent la forme d’entreprises ou d’associations, mais j’ai aussi fait de la musique ou des films.

Par exemple, nous avons créé WoofTrotter pour référencer les lieux qui acceptent les animaux ou 7 Jours à Clermont, un média local pour raconter notre ville différemment de ce que les gens imaginent. On nous a demandé de nous associer à un fond d’investissement qui vise à accompagner des projets qu’aucune banque n’accompagnera et à aider les entrepreneurs dans la gestion afin qu’ils puissent se consacrer à leur vrai boulot. On va donc définir les contours de ce projet bientôt mais nous chercherons à peser pour que les projets soutenus soient ambitieux et positifs. Nous avons plein d’idées de nouvelles activités mais nous manquons de bras pour tout réaliser de front…

On a un chat de 10 ans qui s’appelle Lucifer « Bouly » Choupichat (sa silhouette est d’ailleurs le logo de notre société) et, il y a quelques mois on a adopté une chienne qui s’appelle Luna. Elle est parfaite ! En ce moment, nous sommes aussi famille d’accueil pour un petit Teckel : Joker.

Les animaux, on préfère les câliner que les manger et d’un point de vue strictement philosophique, on préférerait ne trouver que des marques qui n’utilisent aucun produit d’origine animale, qui n’effectuent aucun test sur les animaux et ne vendent pas dans des pays qui l’exigent.

C’est quelque chose vers lequel nous allons tendre à moyen terme chez Color-Mania mais c’est une opération compliquée car des changements trop rapides pourraient mettre en danger notre structure : nous devons trouver des alternatives commercialisables en France et habituer les Color-Maniacs aux nouvelles références qui remplaceront les anciennes. Nous restons des nains par rapport aux géants que nous affrontons tous les jours (L’Oréal, Amazon…) et nous n’avons pas leurs moyens en terme de communication pour faire adopter ces changements. Cela prend donc plus de temps chez nous, mais nous, nous en avons la volonté au-delà de la com’… Cela dépendra donc aussi de la fidélité et de la confiance de nos utilisateurs durant cette transition.

Notre autre option, c’est de profiter de notre relative force commerciale pour inciter les fournisseurs à changer sur ce point… Là encore, nous avons des idées où les Color-Maniacs auront un rôle important à jouer.

Interview colorée : Roman

CM : C’est toi qui a créé Color-Mania avec Mary, qu’est-ce qui vous a donné envie de faire une boutique en ligne ?

R : Avec Mary, on avait pas mal de connaissances dans le domaine : elle venait de quitter un poste de responsable de boutique en ligne / de communication d’une chaîne de magasins, j’ai toujours fait des sites web depuis que j’ai 16 ans, j’étais diplômé en communication et je venais dans me lancer en autoentreprise. Nous avions envie de changement dans nos vies.

Mais nous avions un problème : elle était sans emploi et moi je bossais à mi-temps dans un parking pour tenir en essayant de trouver des clients. Le budget était limité (2000 € tout compris !) ainsi que la place dans notre logement donc on a décidé de faire une boutique en ligne car à l’époque, cela nécessitait plus de volonté que d’argent…

Et puis, nous avions envie de faire quelque chose qui nous ressemble, qui serait positif pour nous, nos proches et les utilisateurs du site.

L’idée de vendre des colorations de cheveux originales est venue d’amies qui faisaient des achats groupés à l’étranger pour en trouver. On s’est dit qu’il y avait de la place sur cette petite niche en France. Et puis, le temps passant, les réseaux sociaux se développant et notre travail étant de plus en plus visible, la niche est devenue un peu plus grande.

L’été dernier, nous avons donc vu que L’Oréal venait de se réveiller et lançait son produit de supermarché. De fait, cela a eu un impact important sur nous…

Mais peu importe, on aime bien se dire que, quand on croise quelqu’un qui a la force d’oser les cheveux colorés, d’oser être lui-même, c’est aussi parce que nous avons bien fait notre travail de mise en valeur de nos utilisateurs et de leurs différences. Nous n’envisageons pas seulement notre travail comme vendre des tonnes de produits à grand renfort de moyens pour matraquer le cerveau des gens avec des campagnes aux modèles physiques irréalistes… Nous voulons que chacun puisse être accepté tel qu’il se sent, tel qu’il est. Or souvent cela passe par un look « non-standard ». Nous travaillons donc aussi à faire accepter tout ce qui sort du standard, du communément admis.

CM : Tu es récemment passé par un changement capillaire ! Quelle est est ta couleur de cheveux en ce moment ?

R : En effet, j’ai coloré mes cheveux en rouge. Au delà de la couleur, j’ai aussi rasé une bonne partie de mes cheveux longs. En effet, j’avais perdu pas mal de cheveux car mon génome n’est pas sympa de ce côté là… Du coup, je me suis fait une coupe entre le mohawk et le mulet à la Ragnar Lothbrok (Vikings) ou Maynard James Keenan (Tool). Cela me permet de rester proche de mes tendances punk/grunge, d’assumer ma calvitie naissante sans trop complexer et de profiter de mes cheveux tant que j’en ai !

Interview colorée : Roman

CM : Est-ce que tu avais déjà coloré tes cheveux dans le passé ? Trouves-tu qu’avoir une couleur et une coiffure qui sortent de l’ordinaire ont changé quelque chose dans ton quotidien ? Comment les gens réagissent en voyant tes cheveux et ton look ?

R : Le rouge me suit depuis pas mal de temps mais je ne l’avais pas fait depuis que j’avais une vingtaine d’année. J’aime bien l’orange aussi. Avoir les cheveux colorés me permet d’avoir une meilleure image de moi-même. Cela pose mon personnage quand, lors de mes activités diverses, je rencontre des banquiers, des politiques, ou des partenaires. Les gens se souviennent de moi. Il me prennent sûrement pour un original ou pour un fou. Tant mieux ! Ils me pensent aussi beaucoup plus jeune que mon âge réel… Beaucoup me sous-estime… Ce n’est pas désagréable et c’est bien souvent un atout !

Aux gens qui me disent que ce n’est pas une façon de présenter quand on est un professionnel, je réponds que je n’ai pas besoin de me déguiser en quelqu’un d’autre pour inspirer la confiance, mon travail suffit pour ça… Cela les renvoie dans les cordes en général. A ceux qui me demandent pourquoi j’ai les cheveux rouges, je réponds que cela symbolise le sang de mes ennemis… J’aime bien voir leur tête après ça !

CM : D’un point du vue plus général, as-tu une couleur préférée ? Est-ce que ça a toujours été celle-là ?

R : Je n’ai pas de couleur préférée mais plutôt des associations de couleurs. Orange et noir, Rouge et blanc, Violet et or… C’est ça qui est génial avec les couleurs, c’est que les associations sont infinies !

CM : Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à quelqu’un qui n’ose pas se lancer dans la coloration originale ?

R : Ose tant que tu as des cheveux ! Et puis, pense à ton épitaphe car c’est tout ce qu’on laisse à la postérité ! Tu voudrais y voir écrit : « S’est toujours conformé aux règles, un chic type » ou plutôt : « A fait de son originalité une force pour tous… » ou encore « A participé à rendre le monde plus coloré »… Moi j’opte pour les propositions 2 et 3…

CM : Et enfin pour finir, quels sont tes 5 produits préférés chez Color-Mania ?

R : Mon must-have c’est la brosse démêlante qui sent la pêche ! Comme je perds mes cheveux, j’ai tout le temps des nœuds dans mes cheveux très fins et je ne peux pas tirer dessus, cette brosse est magique.

Accessoires Coloration & Coiffure

Brosse Démêlante Kawaï Parfum Pêche

10.90  TTC

J’utilise le Fiona Fire de chez Herman’s Amazing pour ma couleur.

Pendant des années, j’étais « un sans bureau fixe » car je bossais chez moi, chez Color-Mania, au parking où j’étais salarié, à l’université où je donnais des cours… Du coup je suis fan des sacs à dos pour ordinateur car cela correspond à mon mode de vie nomade.

J’aime bien les pin’s car cela me rappelle mon enfance, et plus particulièrement le pin’s Avocat car je suis plutôt « Team Guacamole »…

Aucun produit ne correspond à votre sélection.

Et enfin, je pense aux patchs « Bad Girl » et « Meow » car je voudrais les fixer sur les harnais de Luna et Bouly.

Retrouvez Roman sur Instagram (@ro_meow) et sur son blog : B-sider

Vous êtes un.e fan des couleurs, un.e client.e fidèle de Color-Mania, et vous aimeriez répondre à notre interview colorée ? Envoyez-nous un message sur Facebook

2 Commentaires sur “L’Interview colorée de Roman

  1. Nathalie says:

    Héhé Clermont est une ville sympa et l’idée de Color Mania génial. Vous avez des bons produits et au moins plus de démangeaisons que ce soit avec ou sans coloration. Pas facile de monter une entreprise sans moyens et sans les banques… je suis bien placée pour le savoir…. Accrochez vous parce que c’est vraiment sympa.

    Essayer Color-Mania s’est l’adopter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *