La coloration cheveux et moi : ce qu’elle m’a appris

Le lancement de Color-Mania a apporté au moins deux choses dans ma vie : un chouette travail et des cheveux colorés. Maintenant que la coloration cheveux fait partie de mon quotidien et que je vous donne des conseils sur ce blog, je suis devenue incollable sur le sujet. Je me rends compte aussi que mes cheveux colorés ne sont pas juste une histoire de look. C’est donc l’heure de l’instant confession; aujourd’hui et la semaine prochaine je vous explique tout ce que mes cheveux colorés ont changé pour moi.

Décoloration, je ne te crains plus !

J’ai toujours cru que parce que mes cheveux étaient fins et que je n’en avais pas beaucoup, ils étaient très fragiles. J’étais donc persuadée que la décoloration détruirait mes cheveux et mon cuir chevelu. Pendant longtemps je me contentais donc de faire du noir, voir un châtain légèrement prune. Puis je me suis lancée, pleine d’appréhension, pour me rendre compte qu’en fait… ça allait.

Je ne vous le cache pas, j’ai aussi eu mes déboires capillaires à cause de la décoloration et de la coloration cheveux. Mais franchement c’est plus moi qu’il faut blâmer que le produit. Temps de pose trop longs, décolorations trop rapprochées : j’ai fait n’importe quoi.

Je sais donc désormais que ce n’est pas parce que mes cheveux sont fins et peu fournis qu’ils sont pour autant extrêmement fragiles, même s’ils le sont sûrement plus que ceux d’autres personnes. Que oui, la décoloration est agressive pour les cheveux et qu’il est tout à fait possible de les abimer, mais que quand cela arrive, généralement c’est parce qu’on a fait des bêtises. Et si vraiment, pas de chance, on a abimé ses cheveux en voulant les éclaircir, rien n’est jamais définitif. Des cheveux ça se recolore, ça se coupe, ça se soigne, ça repousse. Même si sur le moment on voit tout en noir, tout se répare.

Si avant de vous lancer vous avez vraiment peur, ne vous inquiétez pas, il y a toujours une solution. Allez voir un coiffeur pour la décoloration. Essayez une coloration cheveux plus pigmentée qui demandera une base moins décolorée (voire pas du tout). Peut-être que vous n’aurez pas tout de suite la couleur de vos rêves, mais en attendant il y a plein de possibilités ! Attention tout de même, si vous savez que vos cheveux ou votre cuir chevelu sont très fragiles, demandez l’aide d’un professionnel.

La coloration cheveux m’a donné plus confiance en moi

La première fois que l’on sort avec des cheveux colorés, on se demande forcément comment les gens vont réagir. J’ai toujours eu un look, qui sans être complètement extravagant, se démarquait un peu. Mais les cheveux ! Ça se remarque tellement plus qu’une paire de chaussures et c’est beaucoup plus dur de revenir en arrière !

Et vous savez quoi ? La plupart des gens n’en n’ont rien à faire de vos cheveux. Parfois un regard (mais la personne a aussi bien pu être attirée par votre sac à main, ou parce votre look est sympa), parfois une remarque (et la plupart sont gentilles), mais dans l’ensemble, aucun raz-de-marée.

En plus, avec vos cheveux colorés, vous devenez une star pour les enfants (« Tata, pourquoi tu changes toujours de couleur de cheveux ? » « Madame, tu as les cheveux roses parce que tu es une princesse ? »), et ça c’est tellement chouette que ça rattrape tous les grincheux qui trouvent « que c’est bizarre ».

Alors si vous n’avez pas trop confiance en vous, si vous vous sentez invisible, j’ai envie de vous dire : colorez-vous les cheveux. Commencez par une coloration cheveux type tie & dye ou un underlights si ça vous rassure d’y aller doucement, mais vous verrez, les cheveux colorés ça change la vie. Le premier grincheux qui fera une remarque déplacée vous gênera peut-être. Et puis après vous aurez juste envie de dire de l’ignorer en pensant « Mais en fait toi, ton avis, je m’en fiche, je fais ce que je veux de mes cheveux et je les aime colorés. » Vous vous sentirez vachement mieux, vous aurez bien moins peur d’essayer d’autres choses, et tous les compliments ne vous donneront plus jamais l’impression de passer inaperçu.e.

La suite la semaine prochaine, je vous parlerai de comment la coloration cheveux m’a aidée à mieux connaitre ma crinière et comment j’en prends soin !

2 thoughts on “La coloration cheveux et moi : ce qu’elle m’a appris

    • Chloé says:

      Bonjour Mima,
      Il est tout à fait possible d’utiliser une de nos colorations semi-permanentes sur une coloration permanente, notamment pour raviver la couleur ou pour apporter un reflet. Il faudra juste faire attention à ne pas choisir une couleur plus claire que la couleur des cheveux pour qu’elle prenne bien.
      À bientôt,
      Chloé – Color-Mania

Laisser un commentaire