Comment colorer des cheveux qui deviennent blancs ?

10% de réduction sur votre prochaine commande ?

Abonnez-vous au Mail Mag' de Color-Mania !
(En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité)

Quand les premiers cheveux blancs arrivent, le réflexe habituel est d’utiliser une coloration permanente proche de sa couleur naturelle pour tout cacher et oublier ces premiers fils argentés souvent jugés disgracieux. Seulement voilà, au fur et à mesure que le temps passe, toutes ces colorations demandent du temps, de l’énergie, du budget, et vous commencez à en avoir un peu ras-le-bol de colorer des cheveux blancs… Vous auriez bien envie de laisser la nature faire son oeuvre, après tout vous avez vu plein de chouettes photos de personnes grisonnantes sur Pinterest et finalement, ça peut être joli aussi, les cheveux gris ou blancs ! Seulement voilà si vous arrêtez les colorations maintenant vous allez vous retrouver avec une couleur étrange : racines toutes grises, voire même blanches, une démarcation bien trop nette et les longueurs de votre ex-coloration permanente… Ce n’est pas terrible tout ça ! Dans votre entourage, on vous conseille soit de continuer à colorer, soit de tout couper : n’y aurait-il pas une autre solution pour garder vos belles longueurs et faire une transition toute en douceur ? Mais si bien sûr, Color-Mania est là pour ça !

Qu’est-ce que les cheveux blancs (ou gris…) ?

Avant tout chose, petit rappel de biologie : les cheveux blancs naturels ne sont pas une couleur de cheveux, mais une dépigmentation progressive. Les bulbes capillaires cessent peu à peu de sécréter de la mélanine, et les cheveux qui en poussent devient alors blancs. La canitie, car c’est le nom scientifique du processus, intervient généralement à partir d’un certain âge, variable selon les individus : elle peut commencer dès 20 ans ou n’arriver qu’à 70 ! (quand on vous dit que vos cheveux sont uniques !). Elle prend aussi un certains temps : même si les premières mèches peuvent arriver très tôt, le blanchissement de l’ensemble de la chevelure s’étale généralement sur plusieurs mois voire années.

A noter aussi : les cheveux gris n’existent pas, c’est une illusion d’optique ! C’est en réalité pendant le processus de canitie, alors que certains de vos cheveux sont déjà devenus blancs et que d’autres sont encore bruns, qu’apparaît cette impression de cheveux de couleur grise. On comprend mieux alors l’expression « cheveux poivre et sel« , en français 😉 (Et du coup non, les personnes blondes n’auront jamais les cheveux gris, elles…)

Enfin, il est important de comprendre que les cheveux blancs sont également modifiés au niveau de leur structure moléculaire : ils n’ont pas la même teneur en kératine que leurs comparses encore mélaminés (je ne suis pas sûre que ce mot existe, mais mon correcteur orthographique ne bronche pas ?! XD ), et donc, ils ne « prendront » pas la couleur de la même manière.

01 – Analyser la situation avant de colorer ses cheveux blancs

Avant tout chose, il est important de savoir à quoi vous avez affaire : si vous en êtes encore au début de la transition et que vos cheveux blancs ne sont pas encore très nombreux, il est intéressant d’arrêter les colorations permanentes pour les remplacer dès maintenant par des colorations semi-permanentes (de couleur naturelle ou non !) : celles-s’effacent en effet au fur et à mesure des shampoings, et elles rendront donc votre transition beaucoup plus facile à l’avenir, en laissant le temps aux cheveux de pousser tout en évitant l’apparition de la fameuse « démarcation ». Attention : la plupart des colorations semi-permanentes portent la mention « ne couvre pas les cheveux blancs », car en effet, ce sont des produits qui sont sensibles à la couleur de base, et donc, il ne faut pas vous attendre à ce que ces colorations dissimulent entièrement vos cheveux blancs, comme le faisait la teinture permanente des cheveux blancs. Ceux-ci seront simplement colorés mais ressortiront différemment de vos autres cheveux, généralement plus clairs, parfois plus vifs aussi. Par exemple, si vous choisissez un rose assez pigmenté, ils ressortiront rose plus clair. Mais cela peut être très joli et donner un effet méché, il suffit de savoir à quoi s’attendre ! Nous vous conseillons donc de choisir une coloration assez pigmentée (dans notre sélection pour cheveux non décolorés, par exemple) pour limiter cet effet. Comme d’habitude, faites bien une mèche de test (en veillant à ce qu’elle recouvre à la fois vos cheveux blancs et vos cheveux naturels ou colorés) pour savoir si la coloration arrive à prendre et si le résultat vous plait !

Pour en savoir plus : Cheveux blancs et coloration semi-permanente

Si la transition est déjà bien entamée et que vos cheveux blancs sont assez nombreux, en revanche, vous allez pouvoir dès maintenant entamer un chantier un peu plus ardu mais qui en vaudra la peine : la coloration complète de votre chevelure en blanc ou en gris !

02 – Faire partir l’ancienne coloration permanente pour retrouver une base uniforme

La première chose à faire est de vous débarrasser autant que possible de votre ancienne coloration permanente. Le plus simple pour cela est d’utiliser un démaquillant capillaire. Attention, si votre coloration est foncée et ancienne, ou selon les produits que vous utilisez, il faudra peut-être 2 voire 3 applications du démaquillant pour tout faire partir.

Pour en savoir plus : Comment utiliser le démaquillant capillaire ?

A noter aussi, ne vous attendez pas à retrouver votre couleur naturelle après le démaquillage : l’oxydant contenu dans la coloration permanente a forcément décoloré légèrement ceux de vos cheveux qui étaient de votre couleur naturelle, le résultat sera sans doute quelque part entre le jaune et le orange, voir le rouge-orangé. Il va falloir recolorer !

03 – Décolorer ou ne pas décolorer ?

C’est seulement après le démaquillage que vous aurez une vision claire de l’état de vos cheveux sous la coloration, et donc que vous pourrez répondre à la fameuse question : faut-il décolorer mes cheveux avant d’appliquer le toner ? Pour simplifier, si vous avez encore beaucoup de cheveux jaunes/orangés, oui, il va falloir décolorer pour éclaircir le plus possible votre base. Si vos cheveux après démaquillage sont blonds très clairs avec beaucoup de cheveux blancs, ce ne sera pas forcément nécessaire en revanche, en particulier si vous utilisez un toner permanent. Le plus simple est pour répondre à cette question est de faire une mèche de test avec votre toner pour voir s’il arrive à prendre et de quelle couleur il ressort avant de vous décider.

Astuce : chez Color-Mania nous reprenons tout produit non ouvert dans les 15 jours après réception de la commande. Dans le doute il vaut donc mieux prévoir plus de produits que nécessaire, et nous les renvoyer si finalement vous n’en avez pas besoin 😉

Le guide de la décoloration

04 – Le Toner

Votre base est maintenant claire, uniforme et presque blanche, avec de très légers reflets jaunes… Bravo, vous êtes prêt.e pour l’application du toner !

Pour rappel : Le toner, à quoi ça sert ?

Comment colorer ses cheveux blancs Homme
Comment colorer ses cheveux blancs – Color-Mania

Arrive là une étape difficile ; le choix du toner ! Chez Color-Mania nous proposons en effet un vaste choix pour répondre au maximum à toutes les cas de figure. En effet, il va falloir trouver le toner qui sera suffisamment pigmenté, mais pas trop, pour parfaitement annuler vos résidus de décoloration, sans faire apparaître de nouveaux pigments inattendus !

Cela vous demandera là aussi peut-être quelques essais, mais voici quelques conseils :

  • Si vos racines étaient poivre et sel et que vous aviez donc encore beaucoup de cheveux naturels, commencez plutôt par un toner gris assez pigmenté
  • Si vos racines étaient bien blanches au contraire, il y a des risques que le toner gris soit trop pigmenté : choisissez plutôt un blanc
  • Si vous n’êtes pas sûr.e de vous, les toners permanents vont mieux pardonner les différences de décoloration : attention tout de même, ce sont des produits professionnels, le mieux est de faire poser la couleur par votre coiffeur.se habituel.le.

Dans tous les cas, ne zappez pas la mèche de test là encore : c’est elle qui vous indiquera le temps de pause idéal pour que le toner agisse suffisamment sans faire apparaître de reflets violets ou bleus indésirés. (Rien de grave si cela arrive cela dit, en 1 ou 2 shampoings vous pouvez faire baisser l’intensité des pigments.) !

05 – L’entretien des cheveux blancs naturels

Ça y est, vous y êtes arrivé, vos cheveux sont enfin colorés en gris ou blancs, et vous allez pouvoir maintenant les laisser pousser tranquillement, félicitations ! Un dernier conseil toutefois : si vous ne les entretenez pas correctement, vos cheveux blancs vont peut-être vous sembler « ternes » au bout d’un moment. Si cela arrive, c’est probablement un léger jaunissement dû à l’oxydation naturelle des cheveux (pollution, calcaire, etc…).

Pour éviter cela vous pouvez entretenir votre couleur grâce à la gamme Blonde from St Tropez (qui, contrairement à ce que son nom laisse penser convient aussi très bien pour les cheveux blancs et gris) : c’est un ensemble de soins moins pigmentés que les toners, que vous pourrez utiliser au quotidien pour un effet plus léger. Si ceux-ci ne vous semblent pas assez efficaces au contraire, vous pouvez alors prévoir de ré-appliquer le toner de temps en temps, à condition que celui-ci ne ressorte pas trop bleu ou violet sur vos cheveux. Alternativement, vous pouvez aussi tester les soins repigmentants (à utiliser comme après-shampoing ou comme un masque de temps en temps), ou compléter avec le shampoing déjaunisseur de la gamme Blonde.

Enfin, vous pouvez aussi alterner de temps en temps avec un traitement plus intensif pour vous assurer de bien nettoyer vos cheveux en profondeur et faire partir l’oxydation, tout en évitant que vos cheveux ne s’habituent à votre gamme de soins quotidiens et que leur efficacité ne diminue : par exemple la gamme Detox de Vegan Cocktails.

Et vous, vous en pensez quoi ? Vous colorez vos cheveux blancs ou pas ?

Partagez vos conseils dans les commentaires et envoyez-nous vos photos si vous avez réussi votre transition ou si vous avez encore besoin d’aide pour y arriver !

Epinglez-moi !

10% de réduction sur votre prochaine commande ?

Abonnez-vous au Mail Mag' de Color-Mania !
(En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *