Réussir une décoloration uniforme

C’est décidé, vous vous lancez dans la décoloration pour obtenir une couleur aussi lumineuse et réussie que possible. Vous avez lu tous les conseils de Color-Mania, épluché le mode d’emploi, et êtes à peu près sûr.e de votre réussite. Mais une fois vos cheveux rincés, rien ne va plus : les racines sont très claires, les longueurs beaucoup moins, certaines mèches sont à peine éclaircies. Pourquoi ? Et surtout : est-ce que c’est grave ? Que faire ? Suivez le guide !

Pourquoi ma décoloration n’est pas uniforme ?

Généralement, une décoloration ne ressort pas uniforme pour une de ces raisons :

Des restes d’anciennes colorations

La raison la plus courante est à retrouver dans l’historique des traitements imposés à vos cheveux. Si vous avez par exemple fait des colorations permanentes dans le passé, même si vous avez l’impression qu’elles ne se voient plus sur vos cheveux, certains pigments peuvent toujours être là. Ces pigments influencent forcément la décoloration et c’est bien souvent à cause d’eux que certaines mèches ressortent très jaunes ou oranges.

Des cheveux naturellement éclaircis par le soleil

Beaucoup de cheveux s’éclaircissent naturellement seulement avec une exposition au soleil. Certaines de vos mèches plus claires vont donc tout logiquement ressortir plus décolorées que le reste de vos cheveux. Généralement dans ce cas le contraste d’une mèche à l’autre n’est pas énorme et cette décoloration même si imparfaite n’est pas forcément gênante pour appliquer ensuite une couleur, et pourra au contraire apporter plus de nuances au résultat final.

Une décoloration mal appliquée

L’explication est parfois toute simple : en impliquant la décoloration, il est tout à fait possible d’oublier une mèche. N’hésitez pas à demander de l’aide à quelqu’un, en particulier pour l’arrière de la tête qu’il n’est pas toujours facile de faire seul.e. Personne pour vous donner un coup de main ? Pas de panique, votre décoloration pourra être rattrapée par la suite et vous attraperez rapidement les bons gestes pour vous débrouiller seul.e.

La coloration uniforme est-elle indispensable ?

Je vous rassure tout de suite : NON. Pour une majorité de couleurs, la décoloration parfaite et uniforme est même tout à fait optionnelle.

Pour quelles couleurs faut-il une décoloration aussi uniforme que possible ? Pour toutes les couleurs très peu pigmentées : les pastels, le gris et le blanc. Pourquoi ? Car ces couleurs, contrairement aux autres, ne vont pas recouvrir les imperfections. Tout va se voir, et la couleur risque de ne pas prendre sur les mèches foncées. Quelques mèches n’étant pas exactement de la même couleur ne vont pas gêner (et même apporter des nuances) mais si les contrastes sont trop importants alors le résultat ne sera pas top.

Comment obtenir une décoloration uniforme ?

Étape 1 – La première décoloration

Faites votre première décoloration en suivant le temps de pose correspond à la couleur de vos cheveux indiqué par le mode d’emploi. N’hésitez pas à faire d’abord une mèche de test avec la décoloration pour vérifier si ce temps de pose correspond bien à vos cheveux ou si au contraire le produit peut poser moins longtemps.

Étape 2 – Le bilan

Une fois la décoloration rincée et les cheveux secs, c’est l’heure du bilan. Deux données sont à prendre en compte :

Le résultat de la décoloration

  • uniforme ou nuances légères : les retouches ne vont pas être nécessaires, vous pouvez appliquer la couleur (n’oubliez pas la mèche de test pour autant !)
  • ensemble harmonieux mais quelques mèches plus foncées : testez la couleur que vous voulez faire sur une des mèches les plus foncées pour voir le rendu. Si elle ne prend pas bien (ce sera sûrement le cas avec les pastels) alors il va falloir faire des retouches en ne redécolorant que les mèches trop foncées.
  • quelques mèches n’ont pas été décolorées : cela arrive parfois, une mèche ou des racines sur lesquelles on a oublié de mettre du produit. Là aussi, il va être possible de faire de légères retouches.
  • l’ensemble des cheveux est plus foncé que le résultat attendu avec quelques mèches claires : vos cheveux étaient sûrement trop foncés pour obtenir une base très claire du premier coup. Si vous aviez envie d’une couleur relativement foncée, cela ne devrait pas poser de soucis (à tester tout de même avant sur une mèche !). Si vous vouliez une couleur très claire, alors il va falloir faire preuve de patience, commencer par une couleur plus foncée puis redécolorer plus tard (en attendant au moins 15jours/un mois et en ne redécolorant que si les cheveux sont en bonne santé).

L’état des cheveux

La décoloration est un procédé agressif pour les cheveux. Avant de savoir donc si vous pouvez faire des retouches, il faut d’abord estimer leur état de santé. Il est très important de ne pas décolorer des cheveux abimés. Tout ce que vous arriverez à faire ainsi est de les abimer encore plus.

  • les cheveux ne semblent pas abimés : faites un soin que vous laisserez poser plusieurs heures avant de faire des retouches. Même si vos cheveux ne semblent pas abimés, ne refaites pas une décoloration complète de la tête le lendemain : des retouches oui, une décoloration complète aussi proche de la première, non. Pour une deuxième décoloration complète, il faut attendre au moins 15jours/1mois en faisant des soins.
  • les cheveux ne semblent pas très abimés mais un peu secs : faites là aussi un soin prolongé et avisez ensuite. S’ils semblent toujours bien secs, il vaut mieux de ne pas faire de retouches (à moins de n’avoir qu’une mèche ou deux à reprendre), attendre et les soigner.
  • les cheveux sont abimés : oubliez les décolorations pour le moment, si la couleur que vous vouliez faire ne peut pas prendre sur votre base actuelle tournez-vous vers une teinte plus pigmentée (les colorations semi-permanentes ne sont pas agressives donc pas de soucis de ce côté-là). Soignez vos cheveux régulièrement et ne faites pas de nouvelle décoloration tant qu’ils n’ont pas retrouvé une bonne santé.

Étape 3 – Les retouches

Récapitulatif : il est possible de faire des retouches peu après une première décoloration mais à certains conditions :

  • ne pas avoir trop de mèches à redécolorer : il s’agit de retouches, pas d’une décoloration complète.
  • ne pas avoir les cheveux abimés.
  • ne le faire que si vraiment c’est indispensable pour que la couleur soit ensuite réussie.
  • ne pas avoir déjà appliqué la couleur. Si la couleur est encore récente et qu’on applique du décolorant dessus, les produits pourraient mal réagir. Il faut attendre que la couleur s’estompe.

Appliquez la décoloration comme la première fois, sur les longueurs en premier puis sur les racines (à moins d’avoir oublié de mettre du produit sur les racines, elles ne devraient pas avoir besoin d’être retouchées car elles se décolorent très bien), mais uniquement sur les endroits qui ne sont pas assez éclaircis. Faites très attention au temps de pose qui sera bien entendu beaucoup plus court que pour la première décoloration. Vérifier toutes les 5min l’avancement et ne laissez pas poser trop longtemps.

Enfin n’oubliez pas : si vos cheveux sont clairs mais trop jaunes, il faut utiliser un toner plutôt que de refaire une décoloration.

Pour en savoir plus

Quelques liens pour vous guider un peu plus :

Le mode d’emploi de la décoloration >>

La décoloration des cheveux foncés >>

Mes cheveux sont-ils trop abimés pour être décolorés ? >>

La décoloration à blanc >>

Réussir un pastel >>

La mèche de test >>

2 thoughts on “Réussir une décoloration uniforme

  1. Mélanie Martinez says:

    Bonjour, j’ai les cheveux très long ( ils m’arrivent en bas de la poitrine ) mais avec le côté droit rasé. Mes décolorations ne sont jamais uniforme car j’ai les cheveux trop long et épais, je voulais donc savoir si vous auriez un kit de décoloration ou un toner qui peuvent suffire à mes long cheveux sans devoir en acheter deux car généralement ça finis par me revenir très chère. Merci d’avance et bonne journée ! 🙂

Laisser un commentaire