Les 5 règles d’or pour réussir un pastel

Réussir un pastel, ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple dans la coloration originale, mais ces jolies couleurs sont tout de même loin d’être impossibles ! La clé de la réussite : bien se renseigner, ne pas brûler les étapes et suivre ces cinq règles d’or :

Règle n°1 : Tes cheveux tu décoloreras

Même si les cheveux sont blonds. Même si c’est un blond clair. À moins d’avoir les cheveux d’un blond presque blanc (ce qui est plutôt rare) (et même là, la couleur prendra mieux sur des cheveux décolorés), on ne peut pas réussir un pastel sans avoir décoloré les cheveux. Les pastels étant très clairs, il faut aussi que la base sur laquelle on les applique le soit.

Pour ne pas abimer vos cheveux :

  • ne dépassez pas le temps de pose correspondant à votre couleur sur le mode d’emploi (si vos longueurs sont plus claires que vos racines, suivez le temps correspondant aux cheveux les plus clairs)
  • ne décolorez pas vos cheveux s’ils sont abimés ou très secs
  • si vos cheveux sont foncés vous n’arriverez pas à une base assez claire en une seule décoloration. Espacez les décolorations d’au moins 15 jours / un mois, commencez par essayer d’autres couleurs !
  • faites des soins régulièrement pour garder des cheveux en bonne santé.

Pour en savoir plus

Le mode d’emploi de la décoloration >>

Mes cheveux sont-ils trop abimés pour être décolorés ? >>

La décoloration des cheveux foncés >>

Les produits à utiliser

Règle n°2 : Une base uniforme tu auras

Pour beaucoup de couleurs vives, décolorer est obligatoire mais les pigments sont tout de même assez forts pour recouvrir les petites imperfections. Avec le pastel, c’est tout l’inverse : la coloration étant très claire, elle ne pourra pas masquer une base qui n’est pas assez uniforme. Si vos longueurs sont presque blanches mais vos racines oranges, oubliez le pastel : il ne prendra pas sur toute la tête.

Alors comment faire si la décoloration n’est pas uniforme ?

  • Si les imperfections sont légères et peuvent être cachées (des mèches moins bien décolorées mais dans le cou par exemple), on peut essayer de tout de même se lancer dans le pastel, en sachant que le résultat ne sera pas parfait mais loin d’être complètement raté pour autant.
  • Si les imperfections sont vraiment gênantes, on peut de nouveau éclaircir les mèches qui posent problème mais attention : n’éclaircissez pas plus si vos cheveux sont abimés, les temps de pose seront très courts et n’hésitez pas à préférer le shampoing américain qui sera moins agressif qu’une décoloration pure. Vous ne pouvez pas redécolorer ? Essayer une couleur plus pigmentée pour que vos cheveux se reposent avant de pouvoir retoucher la décoloration plus tard.

Règle n°3 : Un toner tu utiliseras

Vos cheveux sont décolorés, le tout semble plutôt uniforme, encore une étape avant de passer à la coloration pastel : le toner. Un toner permettra de déjaunir les cheveux pour appliquer le pastel sur une base aussi blanche que possible et éviter que le jaune interfère avec la couleur que vous souhaitez obtenir.

Pour certaines couleurs, le toner est une étape indispensable :

  • le bleu : sur une base trop jaune, il ressortira vert
  • le rose : sur une base trop jaune, il ressortira orangé ce qui s’accentuera quand la couleur s’estompera. Cet effet corail peut par contre est très joli, mais ce ne sera pas exactement un rose pastel.

Pour d’autres, le toner peut être facultatif si les cheveux ne sont que légèrement jaunes:

  • le vert : puisqu’il contient du jaune, ce sera moins grave si la base n’est pas blanche. Cependant si on souhaite un Mint Hair très clair, il sera toujours mieux d’appliquer un toner avant.
  • le lilas et le lavande : ces colorations contenant du violet, elles vont elles-même avoir un effet toner et atténuer le jaune des cheveux. Mais si l’on veut être sûr.e que la couleur ne soit pas terne et ne s’estompe pas trop vite, une base blanche sera mieux adaptée qu’une base jaune.
  • le corail : entre le rose et l’orange, cette couleur, tout comme le vert, contient du jaune. Plus les cheveux seront jaunes, plus la couleur tirera vers l’orange. Pour ne pas prendre le risque d’aller trop vers l’orange, mieux vaut donc appliquer un toner avant la couleur.
  • le gris : la coloration grise est elle-même un toner, pas besoin donc d’en utiliser un autre avant.  Si après une application le résultat est trop fade, n’hésitez pas à tout de suite appliquer la couleur une deuxième fois : la première application aura « trop » fait toner, c’est pour ça que le résultat n’est pas aussi lumineux qu’espéré.

Toner gris ou blanc ? Préférez un toner blanc pour obtenir une couleur la plus proche possible de la couleur présentée sur la page du produit. Cependant si vos cheveux sont très jaunes, un toner gris sera plus efficace. On peut aussi utiliser le toner gris avant de faire un bleu ou un lilas pour accentuer le côté grisé de ces couleurs.

Les produits à utiliser

Règle n°4 : La mèche de test tu n’oublieras pas

Quelque soit la couleur que l’on souhaite faire, claire ou foncée, il faut toujours faire une mèche de test pour être sûr.e de ce que va donner la couleur. Chaque chevelure étant différente et la couleur de la base influençant beaucoup le résultat, on ne peut en effet pas prévoir exactement ce que l’on veut obtenir sans faire de test. Si certaines de vos mèches sont un peu plus foncées que d’autres, c’est sur celles-là qu’il faudra tester la couleur.

Le résultat est trop vif ? Deux explications possibles :

  • Si vous avez fait votre propre mélange, il est peut-être tout simplement moins dosé et la couleur a besoin d’être plus diluée.
  • Si vous avez utilisé une coloration que nous vendons comme étant pastel, c’est normal, surtout avec la gamme Manic Panic. Les colorations pastels sont toujours un peu vives à l’application et se « pastelisent » après quelques shampoings. Cela permet d’avoir une couleur qui tiendra plus longtemps. Si vous voulez ce côté très doux dès le début, vous pouvez diluer votre coloration (dans du Pastel-izer ou de l’après-shampoing) mais vous prenez ansi le risque que la couleur s’en aille complètement en quelques lavages.

Pour en savoir plus

La mèche de test >>

Les colorations pastels chez Color-Mania

La couleur de vos rêves n’existe pas ? Vous pouvez créer vous-même votre pastel en mélangeant un peu de n’importe quelle coloration (Stargazer, La Riché Directions ou Manic Panic) à du Pastel-izer !

%

Colorations & Accessoires Cheveux

Kit Coloration Cheveux «Mint Hair»

35.50  31.95  TTC
%
47.00  42.30  TTC
12.90 15.90  TTC
5 sur 5
12.90 15.90  TTC
12.90 15.90  TTC

Colorations & Accessoires Cheveux

Coloration Cheveux Lilas – Directions

3.91 sur 5
7.90  TTC
12.90  TTC
4.5 sur 5
12.90  TTC
12.90  TTC

Colorations & Accessoires Cheveux

Coloration Cheveux Lavande – Directions

1 sur 5
7.90  TTC

Colorations & Accessoires Cheveux

Coloration Cheveux Rose Baby – Stargazer

4 sur 5
6.50  TTC

Colorations & Accessoires Cheveux

Coloration Cheveux Rose Pastel – Directions

3.33 sur 5
7.90  TTC

Colorations & Accessoires Cheveux

Coloration Cheveux Violet Lilas – Stargazer

3.5 sur 5
6.50  TTC

Règle n°5 : Du shampoing tu te méfieras

Réussir un pastel, ça, c’est fait. Vos cheveux sont beaux, vous avez masterisé le pastel sans soucis. Avant de vous laisser admirer votre chevelure, une dernière recommandation : ne négligez pas l’entretien ! Les pastels s’estompent en effet assez rapidement, un peu plus à chaque shampoing. Pour ne pas perdre votre couleur en deux semaines, essayez donc d’espacer un maximum les passages sous l’eau et le savon (le shampoing sec va devenir votre meilleur allié !), et pensez à faire un soin repigmentant de temps en temps pour redonner un peu de peps à votre couleur.

Pour en savoir plus

Comment espacer les shampoings ? >>

Le soin repigmentant >>

Êtes-vous déjà un.e pro du pastel ? Quelles recommandations donneriez-vous à quelqu’un voulant essayer une de ces couleurs ?

Laisser un commentaire