Stop aux clichés sur les cheveux colorés !

Que vous envisagiez de passer aux cheveux colorés ou ayez déjà sauté le pas depuis longtemps, vous avez sûrement déjà croisé le chemin de personnes qui n’y connaissent rien mais ont un avis bien posé et souvent très négatif sur la question. Vous avez peut-être vous-même quelques idées reçues qui vous empêchent de sauter le pas. Chez Color-Mania nous disons stop aux clichés sur la coloration et rétablissons la vérité en cassant cette semaine le dos à trois a priori (et on continuera la suite la semaine prochaine) !

« Tu ne trouveras jamais de travail »

Il semblerait que pour beaucoup, les cheveux colorés sonnent le début d’une longue vie de chômage. Je ne vais pas aller jusqu’à dire qu’avoir les cheveux bleus est compatible avec tous les jobs, mais les cheveux colorés sont loin d’être toujours un frein.

En réalité…

En effet la coloration semi-permanente permet de nombreux styles et façons de se colorer les cheveux. Il existe des possibilités beaucoup plus passe-partout qu’une tête complète colorée en bleu, vert ou violet. Quelques idées si votre métier ne vous permet pas d’avoir un look de licorne :

  • opter pour des couleurs foncées qui attirent moins l’œil que les teintes claires ou très vives.
  • faire des couleurs sans décolorer les cheveux, voire même ne faire qu’un reflet coloré.
  • adopter le tie & dye en ne colorant que les pointes des cheveux. Avec des cheveux longs, on pourra même se débrouiller pour cacher toute la partie colorée en faisant un chignon si cela est nécessaire.
  • ou faire une coloration cachée (l’underlights hair ou hidden rainbow) en ne colorant que les cheveux dans le cou : lorsque les cheveux seront détachés, la partie colorée sera recouverte et quasiment masquée par les cheveux naturels.

Pour en savoir plus

Peut-on faire une couleur sans décoloration ?

Cheveux : comment obtenir un reflet coloré ?

Underlights Hair : la coloration originale mais discrète

Coloration cheveux : le tie and dye coloré

« Ta couleur ne va pas tenir »

La coloration semi-permanente s’estompe au fur et à mesure des shampoings, ne pas la garder indéfiniment fait donc un peu partie du concept, mais cette caractéristique poussent certain.es à penser que toutes les couleurs originales ont une durée de vie très très courte. En vrai, c’est un peu plus compliqué.

En réalité…

  • les couleurs les plus claires (les pastels par exemple) peuvent en effet partir rapidement mais les couleurs les plus pigmentées peuvent tenir un moment.
  • plus on fera la même couleur, ou des couleurs dans des teintes proches, plus elle tiendra et il faudra la refaire de moins en moins souvent. Les couleurs tiennent aussi mieux sur cheveux décolorés.
  • les colorations semi-permanentes ne sont pas agressives pour les cheveux et peuvent donc être de nouveau appliquées très régulièrement. Si la couleur que vous adorez est très peu pigmentée et s’estompe assez rapidement, pas de soucis donc pour la refaire aussi souvent que vous le désirez.
  • le soin repigmentant (un peu de coloration dans un soin) permet de rapidement redonner un coup de peps à une couleur qui s’estompe et la faire durer un peu plus.
  • en espaçant les shampoings, votre couleur tiendra plus longtemps puisque c’est le fait de laver les cheveux qui la fait partir.

Pour en savoir plus

Comment préparer un soin repigmentant ?

Combien de temps dure une coloration semi-permanente ?

Comment entretenir une coloration pastel ?

Cheveux colorés : les astuces pour entretenir sa couleur

Comment limiter les shampoings ?

Les produits utiles

« Tu ne pourras jamais te débarrasser de cette couleur »

Face au camps de ceux.celles qui pensent que les couleurs originales ne tiennent pas il y a ceux.celles qui au contraire sont persuadé.e.s que les cheveux vont être tachés à vie.

En réalité…

Les colorations originales sont des semi-permanentes, elles sont donc à la base pensées pour ne pas durer et s’estompent au fur et à mesure des shampoings. Mais bien sûr, personne n’est égal dans le monde magique de la coloration capillaire et selon la nature des cheveux une couleur pourra durer plus ou moins longtemps.

Généralement, une couleur a du mal à partir quand :

  • on fait des colorations depuis longtemps et que beaucoup de pigments se sont accumulés sur les cheveux.
  • les cheveux étaient très clairs et/ou très décolorés et que les pigments colorés ont très bien « accroché » le cheveu.

Mais pas de panique il existe des solutions !

  • l’utilisation du shampoing avant-coloration de Directions qui permet d’ouvrir les écailles des cheveux et de les nettoyer à fond tout en faisant dégorger la couleur.
  • faire des soins pour que là aussi la couleur dégorge bien.
  • décolorer les cheveux.
  • faire un démaquillage chez un coiffeur si vraiment on n’arrive pas à se débarrasser de la couleur.
  • recouvrir par une couleur plus foncée, avec une teinte originale ou naturelle.

Pour en savoir plus

Soins cheveux : faire partir une couleur semi-permanente

Les produits utiles

Et vous quels sont les clichés qui vous énervent le plus ou que vous entendez souvent ? La suite de cet article la semaine prochaine ! 

2 thoughts on “Stop aux clichés sur les cheveux colorés !

  1. Sandrine says:

    « Mais qu’est-ce que t’as fait à tes cheveux ??? Quel dommage ! » ou « Mais… c’était voulu ? »
    Et la grande question « Mais pourquoi t’as fait ça ? »

    Comme si ce n’était pas quelque chose de volontaire ou d’assumé, mais plus quelque chose qui aurait mal tourné (ben oui un galaxy hair accidentel ça arrive souvent hein ^^).
    En général je leur répond du tac au tac : « et toi, ta couleur naturelle, c’était voulu ? »

    A l’inverse, j’adore la réaction e la majorité des enfants « Woooaaaaaaa ! » et les sourires complices de certaines personnes du type « je ne peux pas trop le dire mais je trouve ça chouette ».

  2. Efflamm Green says:

    « C’est ridicule ! »
    Typique des gens qui se mêlent de votre vie privée sans que vous leur ayez demandé leur avis, ou bien ceux qui ricanent derrière votre dos dans la rue. J’ai eu droit aux deux et pour les premiers, j’ai répondu par un sèchement « Ma vie ne te (vous) regarde pas ! » et pour les seconds, juste un regard noir suffit, généralement.

    « Tu n’es plus un adolescent ! » ou « Grandis un peu ! »
    Autre variante du premier. Souvent, j’ai rétorqué un très glacial « Parce que tu te crois (vous vous croyez) adulte, toi (vous) ? »

    Le pire, c’est que c’est en majorité des gens proches, des soi-disant « amis » qui vous disent ceci. Le genre de personnes que je fini par quitter ! ^^

Laisser un commentaire