Cheveux décolorés et abîmés : comment en prendre soin ?

On ne vous le cache pas : la décoloration abîme les cheveux, et c’est bien pour ça que vous êtes souvent réticent-e-s à l’idée de devoir y passer pour vous colorer les cheveux ensuite. Seulement voilà, on ne le répétera jamais assez, pour obtenir une couleur de cheveux pas très naturelle – rose, bleu, violet, vert … – on est dans la majorité des cas obligé de décolorer. Mais ce n’est pas parce que vous vous décolorer les cheveux que vous allez forcément les brûler. Il suffit juste de faire un peu attention et de respecter ces quelques conseils :

Les précautions à prendre lors de la décoloration

Lire les instructions – Cela peut paraître évident, et pourtant ! Respectez toujours les instruction du fabricant et les temps de pose. Une décoloration posée trop longtemps, et c’est là que le drame arrive !

La mèche de test – Ne zappez l’étape  »mèche de test » parce que vous êtes trop pressé-e ! La mèche de test vous permettra de voir comment réagissent vos cheveux et surtout de noter combien de temps il faut pour que le produit décolorant agisse correctement. Si les instructions disent de laisser poser 30 min mais qu’au bout de 20 vos cheveux sont correctement décolorés, alors rincez à 20 min ! Chaque cheveu réagit différemment !

Décolorer ses racines – Les racines se décolorent plus vite que les longueurs, lors de votre première décoloration c’est donc là qu’il faut appliquer le produit en dernier (ce que les instructions du fabricant vous indiqueront). Quand vos cheveux recommenceront à pousser, décolorez uniquement vos racines avant d’appliquer de nouveau votre produit colorant. Si vous voulez changer de couleur, vous pouvez utiliser un toner pour enlever les résidus de l’ancienne couleur, et si vraiment il faut redécolorer toute la chevelure, soyez patient-e et attendez que vos cheveux reprennent du poil de la bête ! En bref : évitez les décolorations tous les quinze jours.

Décoloration et cheveux foncés – Si vos cheveux sont naturellement assez foncés,vous aurez sûrement du mal à obtenir une décoloration très claire du premier coup. Plutôt que de redécolorer rapidement, utilisez un toner pour enlever les résidus jaunes. Et encore une fois, s’il faut redécolorer, attendez autant que possible en faisant des soins entre temps.

Prendre soin de ses cheveux décolorés

Evitez les sources de chaleur – Sèche-cheveux, fer à lisser et à boucler sont le cauchemar des cheveux abîmés par la décoloration. Evitez un maximum de les utiliser. Vous n’avez plus qu’à essayer les bigoudis pour avoir de jolies boucles ! Et pour les jours où vous ne pouvez vraiment pas évitez vos appareils chauffants préférés, appliquez au préalable un soin protecteur de chaleur (qui se présente généralement sous forme de spray et ne nécessite pas de rinçage).

Soins, masques et après-shampoing –  N’hésitez pas à appliquer régulièrement un masque réparateur sur vos cheveux, et utilisez un après-shampoing à chaque fois que vous vous lavez les cheveux. Les produis pour les cheveux colorés sont généralement très bien, mais si vos cheveux sont très abîmés, vous trouverez des soins « plus costauds », notamment chez les coiffeurs et magasins spécialisés en produits de beauté et soins capillaires.

Coupez les pointes – Vous l’avez sûrement déjà remarqué si vous avez les cheveux longs, ce sont les pointes qui sont généralement les plus abîmées, et ce n’est pas étonnant. Pour redonner un peu de peps à vos cheveux, coupez-les donc régulièrement (1 ou 2 cm suffisent), et tout de suite vous verrez la différence !

Bien entretenir sa couleur – Si vos cheveux sont très abîmés, ne laissez pas trop votre couleur s’estomper car on verra encore plus les dégâts de la coloration. Avec une couleur vivante, vos cheveux auront l’air en meilleur santé.

Trop tard – j’ai cramé mes cheveux !

Vous n’avez pas été assez prudent-e ou sans trop comprendre pourquoi, quelque chose s’est mal passé. En tout cas, vous devez vous rendre à l’évidence : vos cheveux sont cramés. Ils sont cassants, secs … tout ça c’est très moche et vous envisagez de vous rasez la tête. Pas de panique, vous allez les chouchouter et tout rentrera dans l’ordre !

Tout d’abord, coupez-les. Sans pour autant aller jusqu’à la coupe garçonne, en coupant seulement quelques centimètres vous pourrez enlever ce qui est le plus abîmé. Puis passez au soin : soins réparateurs, masques, après-shampoing. N’hésitez pas, si vous pouvez vous le permettre, à acheter des produits de marques qui coûtent peut-être un peu cher mais qui auront l’avantage d’être bien efficaces. Vos cheveux ne redeviendront pas magnifiques en un claquement de doigts, mais en coupant les pointes régulièrement et en faisant des soins et masques à chaque shampoing (voire tous les jours la première semaine), ils retrouveront petit à petit la santé. Et en attendant : faites une pause dans les décoloration, éloignez tout appareil chauffant, et préférez une coloration foncée qui cachera mieux les dégâts qu’un pastel !

24 thoughts on “Cheveux décolorés et abîmés : comment en prendre soin ?

  1. Jinihy says:

    Bonjour, je souhaite me faire une coloration gris bleuté blue steel ou bien le toner gris argent stargazer. Dans tout les cas vous l’aurez compris je veut du gris. Je doit passer par la décoloration étant de base châtain foncé. J’aimerais donc savoir en combien de fois devrais je faire une décoloration pour avoir une base la plus clair possible pour faire ce genre de couleur. Étant donné qu’au début je voulais faire le green alpine entre la première décoloration pour laisser reposer mes cheveux. Sauf que je sus en recherche d’emploi et des cheveux colorés en vert peut du coup rebuter pas mal de patrons… ( malheureusement) le gris étant plus  » sobre  » j’aimerais donc l’avoir rapidement serais il possible de faire deux décoloration en moins de 2 semaines sans s’abîmer gravement les cheveux ? Pour ensuite passer directement au gris ?
    Merci.

    • Chloé says:

      Bonjour Jinihy,
      Si tes cheveux sont foncés tu ne pourras pas avoir un gris rapidement. Il te faudra au moins deux décolorations (peut-être un peu plus), et bien bien espacées pour ne pas abimer tes cheveux. Tu peux par contre commencer par faire du violet (qui va commencer à déjaunir tes cheveux) et qui est plus passe-partout que le vert. Je pense notamment au Purple Haze de Manic Panic qui est un joli violine.
      À bientôt,
      Chloé – Color-Mania

  2. Neko-chan says:

    Bonjour,
    Je me suis décoloré les cheveux il y a quelques mois afin de faire une couleur semi permanente, et je voudrais retrouver une couleur plus naturelle (et permanente) avant le début de l’été, est-ce possible ?

  3. Alternative Tentacles says:

    Bonjour ! J’ai fais une décoloration il y a quelques jours et pour ensuite appliquer une couleur La Riche. Mes cheveux ont un toucher différent et sont cassants. Je n’ai pas assez d’argent pour acheter un soin dans le commerce et il est difficile d’attendre longtemps avant de recolorer… Comment puis je procéder avec des soins naturel pour les soigner ?

    • Chloé says:

      Bonjour Alternative Tentacles,
      La décoloration a sûrement posé trop longtemps ou tes cheveux étaient trop abîmés pour être décolorés. Ne refait pas de décoloration tant qu’ils ne seront pas en meilleure santé, tu pourras par contre refaire une coloration sans soucis car les semi-permanentes n’abîment pas les cheveux, et les soignent même un peu (heureusement car les soins vont faire dégorger la couleur).
      Tu trouveras dans le commerce des soins peu chers, un simple après-shampoing peut déjà faire beaucoup si tes cheveux ne sont pas trop trop abîmés (et en faisant un soin repigmentant tu n’abîmeras pas trop ta couleur au passage). Je sais qu’il est aussi possible de préparer des soins à la maison, notamment avec du lait de coco, de l’huile végétale ou encore de l’argile verte, mais je connais mal ces soins, je te conseille de chercher des recettes et explications détaillées (notamment chez Les Cheveux de Mini).
      A bientôt,
      Chloé

  4. Marine says:

    Bonjour,

    Effectivement, la coiffeuse que je suis allée voir ne devait pas connaître la marque, ça fait une semaine et demie que j’ai ma coloration bleue, et ça tient super bien, même après plusieurs shampoing, j’aurais peut-être dû faire deux décolorations, parce que même avec une coloration blanche sous la bleue, ça tire légèrement sur du vert – bleu turquoise, mais ça me convient comme ça, ça donne plusieurs nuances de bleu, je compte bien reprendre de vos colorations pour la prochaine fois 🙂

  5. Lucie says:

    Bonjour !
    Je suis passée chez la case coiffeur il y a un moins pour une décoloration et un lavender, mais surprise… En rentrant chez moi, je me rends compte que mes longueurs, un peu trop jaunes, le pastel n’a pas assez pris.
    Je me rabats sur un rose plus foncé en attendant mais puis-je, dans quelques temps, redécolorer mes longueurs (le haut du crâne étant assez clair) sans soucis ? Que me conseillez-vous ?
    Merci !

    • Mary says:

      Bonjour Lucie,
      Oui bien sûr, si tu attend bien (minimum 1 mois) entre les 2 décolorations et que tu prends bien soin de tes cheveux dans l’intervalle, tu peux sans problème refaire une légère décoloration (prend un kit 30, voire dilue-le avec du shampoing si tu veux vraiment une décoloration très légère), en calculant le temps de pause dont tu as besoin grâce à une mèche de test. Pour éviter une démarcation avec la zone où tu ne vas pas décolorer il te suffit de bien peigner le produit : cela l’aide aussi à bien pénétrer dans les cheveux.
      Bon courage, et tiens-nous au courant !
      A bientôt,
      Mary

  6. Marine says:

    Bonjour,
    Je suis allée voir une coiffeuse aujourd’hui pour me renseigner sur la décoloration, étant donné que je voudrais soit du bleu soit du violet, et elle m’a dit que ça ne tiendrait que deux shampoing si j’en faisais, est-ce que c’est obligatoire que ça tienne aussi peu de temps ?

    • Mary says:

      Bonjour Marine,
      Non, cela dépend de la décoloration, de la couleur choisie, et de plusieurs autres paramètres : voici un article qui t’explique tout cela un peu plus précisément. Si tu veux privilégier la longévité, le mieux est de choisir une couleur foncée, qui va s’affadir pour devenir pastel au fil du temps : sur une base bien décolorée, cela peut être très joli, et te permettre de tenir 1 mois ou 2 sans recolorer !
      Voici aussi nos conseils pour se colorer les cheveux en bleu et en violet, et ceux pour entretenir et faire durer ta coloration.
      Tiens-nous au courant du résultat, et n’hésites pas à parler de nous à ta coiffeuse : peut-être qu’elle ne connait pas nos produits, tout simplement 😉
      A bientôt,
      Mary

  7. Blum says:

    Yo!
    J’envisage depuis assez longtemps à me faire une colo « Alpine green » de chez La Riche D. sur tout le crane. Je compte me faire une decolo avec le kit de chez Stargazer car j’ai les cheveux naturellement bruns MAIS question qui me démange: J’ai les cheveux crépus et un peu sec, es-ce que je risque la catastrophe en decolorant ou pas?

    • Mary says:

      Bonjour Blum,
      La décoloration ne dépend pas tant de la nature de tes cheveux (quoi que ça joue sur la facilité à les décolorer, forcément), mais surtout de leur couleur naturelle : si tes cheveux sont très foncés, il va être difficile de les décolorer jusqu’à un stade très blond sans abîmer tes cheveux, en effet. D’ailleurs tu noteras que le guide de la décoloration préconise aux personnes ayant les cheveux noirs de plutôt se tourner vers un professionnel pour cette partie-là des opérations.
      Cela dit, bonne nouvelle : le Vert Alpin de Directions est une couleur très pigmentée qui s’accommode très bien peu ou pas décolorée. Donc tu peux sans problème faire une légère décoloration, par exemple jusqu’au roux, pour l’appliquer : le vert ressortira alors avec plus de reflets verts et peut-être un peu moins flashy que sur base blanche, mais c’est quand même tout à fait faisable.
      Dans tous les cas, surtout penses bien à faire tes mèches de test pour avoir une idée du temps de pause et du rendu avant de faire la tête entière : cela te permettra d’ajuster au besoin.
      Bon courage, et tiens-nous au courant du résultat !
      A bientôt,
      Mary

  8. Marie says:

    Bonjour,
    Alors voilà, j’ai fait 2 décolorations espacées de 3jours.
    Mes cheveux étaient naturels depuis une bonne dizaine d’années et je les ai toujours chouchoutés donc heureusement pour moi, ils n’ont pas souffert suite aux décos.
    Je souhaite faire une coloration blond irisé cendré ensuite.
    Me confirmez-vous que cette couleur neutralisera la couleur jaune clair tirant sur le blanc des décos?
    Quel est le temps d’attente idéal entre les décos et la coloration pour ne pas risquer de les abimer lors de cette dernière étape?
    Merci merci 😉

    • Mary says:

      Bonjour Marie,
      Désolée mais nous ne pouvons répondre qu’aux questions portant sur les produits que nous vendons, ne connaissant pas la coloration que tu veux faire ensuite, je ne vais pas pouvoir t’aider. En revanche, si tu veux atténuer les reflets jaunes dûs à la décoloration, tu peux utiliser un toner, qui en plus n’abîmera pas tes cheveux, contrairement à une coloration d’oxydation.
      Pour le temps d’attente, même chose : tu peux utiliser les colorations semi-permanentes directement, puisqu’au contraire elles vont ajouter un soin à tes cheveux, mais pour les colorations d’oxydation, et comme tu as déjà eu 2 décolorations, il vaut mieux demander l’avis de ton revendeur !
      Bon courage,
      Mary

      • Marie says:

        Merci encore.
        Je lisais partout que pour annuler le jaune il fallait une coloration blond cendré mais si le toner ajoute un soin alors je prefere opter pour cette solution puisque mon but est d’obtenir un gris assez clair (j’avais oublié de préciser la couleur finale souhaitée désolée).
        J’ai lu pas mal de vos réponses et apparemment, le toner silver serait le plus approprié puisqu’il y a du violet dedans.
        Devrais-je le mélanger à un toner blanc? Diminuer le temps de pause du toner gris? Ajouter de l’après-shampooing pour obtenir un gris clair?
        Merci en tous cas pour vos précieux conseils.

        • Mary says:

          Bonjour Marie,
          Là encore difficile à dire car tout dépend du rendu souhaité, donc le mieux est peut-être de faire une mèche de test et, si le rendu est trop foncé, le couper avec de l’après-shampoing pour diminuer les pigments, oui.
          A noter : les colorations semi-permanentes sont toujours un peu plus pigmentées au début, et se « patinent » avec les shampoings. Il vaut donc mieux commencer un peu plus foncé, et diminuer les pigments par la suite si la couleur s’avère vraiment trop foncée sur le long terme.
          A bientôt,
          Mary

  9. Lydie says:

    Bonjour 🙂

    Je reviens avec mes questions existentielles ! Je vais faire ma couleur la semaine prochaine et je me suis dit que j’achèterais bien le shampooing prolongateur de couleur (j’ai déjà le shampooing préparateur avant couleur) et un après-shampooing histoire de mettre toutes les chances de mon côté pour garder une belle couleur le plus longtemps possible.

    Or, sur les fiches produits, il n’y a pas les INCI et je traque les silicones qui ne réussissent pas du tout à mes cheveux… Donc, y-a-t-il des silicones dans vos produits ?

    Merci par avance pour votre réponse (et votre patience 🙂 )

    • Mary says:

      Bonjour Lydie,

      C’est un question très pertinente ! En fait, nous avons prévu de mettre la liste des ingrédients sur les fiches produits, mais nous avons quelques problèmes techniques à le faire joliment pour le moment… Donc voici un copié-collé un peu barbare, en attendant mieux :

      Composition du shampoing prolongateur : aqua (pure), sodium laureth sulfate, cocamidopropyl betaine, sodium cocoamphodiacetate, sodium lauroyl sarconsinate, dimethylpabamidopropyl laurdimonium tosylate, propylene glycol (and) diazolidinyl urea (and) iodopropynyl butylcarbomate, parfum, citric acid, sodium chloride

      Composition de l’après-shampoing : aqua (pure), propylene glycol, cetearyl alcohol, ceteareth 20, quarternium-22, distearoylethyl hydroxyethylmonium methosulfate (and) cetearyl alcohol, laurdimonium tosylate,propylene glycol (and) diazolidinyl urea (and) iodopropynyl butylcarbomate, parfum

      Voilà, j’espère que tu y trouveras ton bonheur !

      A bientôt,

      Mary

  10. Ryan says:

    Bonjour! 🙂
    Je viens de recevoir mon kit de décoloration Directions, et en voulant lire la notice, surprise surprise, c’est en anglais! 😀 Et comme j’ai peur de tout faire de travers, je voudrais savoir si on peux trouver la notice francaise quelque part, ou quelqu’un qui pourrais m’expliquer comment procéder, parce que j’ai assez peur de cramer mes cheveux! ^^

    Merci d’avance! 😀

    • Roman says:

      Bonjour Ryan,

      Normalement, nous mettons le mode d’emploi en français dans le colis, mais un oubli est toujours possible. 🙁
      Qu’à cela ne tienne, le mode d’emploi est disponible sur Color-Mania : Mode d’emploi Décolo

      La base pour n’avoir aucun problème : bien lire le mode d’emploi et le suivre, effectuer un test d’allergie et tester sur une mèche de cheveux avant de faire l’ensemble de ses cheveux. 🙂

      Bonne journée et à bientôt !

Laisser un commentaire